...

Élimination rénale - Bienvenue à l`espace [email protected]

by user

on
Category: Documents
0

views

Report

Comments

Transcript

Élimination rénale - Bienvenue à l`espace [email protected]
Laboratoire de Pharmacologie
Faculté de Médecine de Sfax
Les Fluoroquinolones
Dr H. GHOZZI
Introduction
• Agents antibactériens de synthèse.
• On distingue:
– Quinolones de 1ère génération ou
quinolones urinaires
– Fluoroquinolones: spectre élargi et les
caractéristiques pharmacocinétiques
modifiées.
Introduction: Fluoroquinolones
• Place importante, Très nombreuses
indications cliniques (sauf l’enfant)
• Spectre large
• Bactéricidie Conc. dépendante, rapide et
intense
• Excellente biodisponibilité orale
• Bonne diffusion tissulaire et intracellulaire
• Mais certains effets indésirables,
augmentation résistance si seul.
Mécanisme d’action
• Les fluoroquinolones bloquent le fonctionnement
de l'ADN gyrase et empêchent la réplication de
l' ADN bactérien.
• L’inhibition de la topo-isomérase IV empêche le
partage de l'ADN chromosomique répliqué entre
les cellules filles.
Classification
• Groupe I: Quinolones (spectre limité)
ont été utilisés pour le traitement des infections
urinaires.
– Élimination rénale et non rénale
• Ac nalidixque (Negram®)
– Élimination rénale
• Ac pipémidique (Pipram®)
• Des molécules fluorées ont transformé le
profil d'emploi de ces substances
Classification
• Groupe II: Fluoroquinolones
(spectre large)
– Élimination rénale et non
rénale:
Pefloxacine (PEFLACINE®)
Norfloxacine (NOROXINE ®)
Enoxacine (ENOXOR®)
Ciprofloxacine (CIFLOX ®)
– Élimination rénale
Ofloxacine (OFLOCET®)
Classification
• Groupe III: Fluoroquinolones (spectre
étendu)
– Élimination rénale et non rénale
• Sparfloxacine (ZAGAM®)
• Moxifloxacine (IZILOX ®)
– Élimination rénale
• Lévofloxacine (TAVANIC®)
Spectre antibactérien des Q
Groupe I
Groupe II
Groupe III
Spectre limité
Large spectre
Spectre étendu
Entérobactéries
Entérobactéries +
G-: Nesseria ,HI, Serratia,
legionella, Salmonelles,
shigella, hélicobacter,
pseudomonas aeruginosa,
acinetobacter, vibrio cholera
G+: staph auréus et
épidermidis
Mycoplasme spp, rickettsia,
chlamydia
Mycobacterium Tuberculosis
Groupe II
+
Streptococcus
Pneumoniae
Streptococcus
spp
Mycobacterium leprae
+ ou –
anaérobies
Spectre antibactérien des FQ
• Bactéries intracellulaires :
chlamydiae, rickettsies, mycoplasmes, légionelles,
• Nombreux bacilles à Gram-
• Actifs Gram+:
staph méti S , méningocoque, gonocoque,
corynébactéries
• Activité modérées: mycobactéries
(M.Tuberculosis ou mycobactéries atypiques)
Pharmacocinétique (1)
• Excellente biodisponibilité par voie orale (=100%)
– Résorption digestive très bonne pour toutes les molécules
exception faite de la norfloxacine (50%). l'alimentation peut
retarder la résorption mais ne la diminue pas.
• Les FQ diffusent partout….
– 1 à 3 fois C. plasma: os,œil, prostate, rein, urine, selles et
valves cardiaques
– LCR = 50 – 60% C. plasma (sauf norfloxacine)
• Pénétration des macrophages sous forme libre et
active
• Faible liaison aux protéines plasmatiques
• Demi vies plasmatiques permettant une ou 2 prises
par jour: 3-7heures sauf péfloxacine (11h) et
sparfloxacine (18-20h).
Pharmacocinétique (2)
• Les FQ sont peu biotransformées.
• Leur excrétion se fait:
– par voie rénale et non rénale pour: norflo, ciproflo,.
– par voie rénale pour : ofloxacine, lévofloxacine
(adapter la posologie en cas d'insuffisance
rénale).
Indications
• Les infections urinaires
– Cystite aigue, PNA
– Prostatites aigues et chroniques+++ (diffusion +++)
• Les infections ostéo-articulaires+++
– SAMS, BGN, Pseudomonas Ae (ciprofloxacine)
• Les infections respiratoires
– certaines infections ORL: sinusites chroniques, otite maligne
externe et otites chroniques à germe documenté.
– pneumonies à germe documenté, ou de surinfection, ou
nosocomiale.
– mucoviscidose.
– légionellose.
• Les infections des parties molles
– pied diabétique: atteinte polymicrobienne
– Surinfection d’ulcère variqueux (Escarres, abcès,..)
Indications
• Les infections hépatobiliaire et digestives
– Infection ascitique et cirrhose, infection biliaires.
– Typhoïde, certaines diarrhées bactériennes.
• Les infections gynécologyques
– Gonorrhée aigue compliquée ou non (mono-dose).
• Les infections du SNC
– Bonne diffusion dans le LCR
– BGN (PsAe, acénitobacter), SAMS
• Les endocardites
– BGN ou SA
• Les infections ophtalmologiques
– Bonne diffusion dans l’humeur aq et les larmes + vitré
– Endophtalmies +++ (S pneumo, HI, SA, S.ep)
• Tuberculoses pulmonaires multirésistantes
Indications
• Les FQ sont indispensable pour la prise en
charge des:
– Infections ostéo-articulaires +++ (SAMS, BGN et Ps).
– Endophtalmies +++
• Les FQ sont des alternatives aux autres
antibiotiques (ttt de 2eme intention) dans les autres
indications.
• Les FQ doivent être utilisées en association
Effets indésirables
• Troubles digestifs modérés
– Nausées, vomissements, brûlures épigastriques
– Crampes abdominales, diarrhée
– Rares cas de colites pseudomembraneuses.
• Troubles neuro-psychiatriques
– Troubles psychiques: dépression, hallucination,
insomnies, cauchemars, délires, anxiété
– Troubles neurologiques: convulsions, ataxie,
paresthésies, vertiges, tremblements, céphalées
Effets indésirables
• Atteintes musculo-articulaires
– Myalgies matinales
– Arthralgies
– Tendinopathies: risque de rupture du tendon d’Achille
• Atteintes cutanées
– Rashs, urticaire, prurit, œdème
– Phototoxicité +++: érythème  brûlure 3°
• Autres
– Cardiotoxicité: allongement QT, tr du rythme et
conduction (sparfl)
– Effets biologiques rares: leucothrombopénie,
hyperéosinophilie, élévation des transaminases.
Contre-indications
•
•
•
•
Hypersensibilité aux FQ
Avant l’âge de 15 ans
Durant la grossesse et l’allaitement
Antécédents de tendinopathies
Interactions
• Résorption digestive est perturbée par la prise
concomitante de pansements digestifs contenant du
calcium, de l'alumine ou du magnésium.
– interaction avec les métaux alimentaires ou médicamenteux: fer,
zinc, .. susceptibles de chélater le produit.
• Taux sériques de théophylline sont augmentés avec la
ciprofloxacine et la pèfloxacine.
• En raison du risque d’allongement de l’espace QT, il est
déconseillé d’associer la sparfloxacine avec:
–
–
–
–
Les antihistaminiques
L’érythromycine
Les antidépresseurs tricycliques
Les antiarythmiques de classe Ia et III.
Adaptation posologique
• Insuffisance hépatocellulaire: ciprofloxacine
• Insuffisance rénale: ofloxacine, lévofloxacine (et cipro si
insuffisance rénale sévère)
• Contre-indications de la moxifloxacine: allongement du
QT (congénital ou acquis), hypokaliémie, bradycardie,
IVG, ATCD de troubles du rythme, insuffisance
hépatique sévère, insuffisance rénale sévère (cl<30) car
Risque de torsade de pointe, arythmie ventriculaire
Fly UP